Triathlon de Cannes Avril 2017


L'inscription

Je rentre du marathon de Barcelone (13/03/17), et on m'annonce que j'ai gagné grâce à Endurance Shop Montpellier et POLAR, un Week-end à Cannes et un dossard pour participer au triathlon de Cannes le 15 Avril 2017. 

 

Encore dans l'euphorie du marathon et parce que j'aime les défis je ne réfléchis pas et je valide ma participation. Je me rends compte que c'est du délire mais je ne peux pas passer à coté d'une occasion pareil, je ne peux pas être une simple spectatrice (tellement frustrant), je ne supporterai pas de regarder tout ça de l'autre coté de la barrière . #addiction

Je suis déjà surexcité à l'idée de réaliser ce MONSTRE. J'ai envie de me dépasser, et de repousser mes limites encore plus loin. 

 

Ca sera mon deuxième triathlon, après le triathlon de Narbonne en Septembre 2016.

 

Mais là.... c'est un MONSTRE. Plus impressionnant que le Half ironman de Vichy auquel je participe en Aout 2017. Je vais devoir nager 2 km en mer, faire 95 km de vélo avec 1500 m de dénivelé et courir 16 km sur la croisette ...  

 

Mon DIEU c'est STRESSANT !!! Je m'endors avec des étoiles plein les yeux ce soir là en réalisant que je vais participer au triathlon de Cannes, avec l'équipe @polar. #HAPPY

 

En attendant il faut s'entrainer "et ça c'est pas de la tarte" , et je vous invite à regarder la page entrainements triathlon pour avoir un aperçu des entrainements. Cependant n'hésitez pas à poser des questions par MAIL  ou Facebook.


L'aventure Polar

 

POLAR est une marque, proposant une gamme complète de produits et accessoires de mesures sportives (montres, suivi de la fréquence cardiaque, compteurs vélo, bracelets connectés, capteurs de foulée etc...). 

 

Soline, Cyril et Noé sont nos référents lors de l'événement à Cannes, ils s'occupent de l'organisation du groupe #polar. 

 

Quelques semaines avant l'événement, je suis contactée par Cyril qui m'explique le déroulement. Première discussion, une personne très sympathique, comme toute l'équipe d'ailleurs. 

 

Je dors avec l'équipe Polar, à l'hôtel **** le Gray d'Albion situé sur la croisette à Cannes, du vendredi au dimanche. Le samedi sera consacré aux entrainements en mer, rencontre avec l'équipe ainsi qu'une conférence de presse POLAR.  Le dimanche c'est le grand saut ..

 

Je deviens AMBASSADRICE POLAR , traitée comme une Reine, la marque n'a pas lésiner sur les moyens, elle offre à tous ces ambassadeurs de nombreux présents : 

  1. Dossard pour la course, hôtel, restaurant, week-end complet
  2. Montre POLAR V800 que je reçois deux semaines avant la course pour m'entrainer.
  3. Compteur de vélo POLAR M460
  4. Combinaison trifonction de la marque Z3ROD 
  5. Sweat polar, T-shirt, gourde, produit alimentaire 

Vous pouvez cliquer sur les écritures ROSE (liens produits et tarifs).

 

#POLARV800 musique de fond tellement canon !! TROP FAN 

Le Week-End

 

Nous arrivons à l'hôtel le Gray d'Albion vendredi soir, un parking juste à coté, c'est parfait, il est presque minuit. Nous découvrons les dossards et les cadeaux sur le lit.

#smile

Je suis ravie !!!

 

 

 

L'hôtel **** le Gray d'Albion ,  le genre d'hôtel où il y a un service bagarerie, un boy qui porte ton vélo dans la suite spacieuse, des pantoufles et peignoirs dans la salle de bain et même une lime à ongles ...

 

Le genre d'hôtel, où le lit fait 2m12 de largueur, tu dois activer le GPS pour retrouver ton mec dans le lit !!!!!  

 

#lestuchesàCannes #OMG 


Après une bonne nuit de sommeil, c'est le réveil, je loupe le RDV testing de combinaison de natation prévu à 7 h 30 "pas matinal l'enfant ..." .

 

Un footing de 30 min  à jeun le long de la croisette, nous allons jusqu'au village exposant, nous croisons Florian, commercial @Sailfish (combinaison natation triathlon), qui nous propose un testing et un prêt de combi pour le triathlon de demain.

Je suis super contente, car j'ai une combinaison (ancienne collection) Zoot, achetée d'occasion. Bien qu'elle soit adaptée au débutante comme moi, je me sent rassurée de pouvoir nager avec une Sailfish

 

Nous croisons une partie de l'équipe @polar, nous donnant RDV devant l'hôtel à 10h45 afin d'assister à la conférence de presse qui à lieu dans l'hôtel Le Majestic **** 

 

"Un petit déjeuner digne d'un conte de fées"

 

On vient prendre ma commande, et un énorme buffet est à notre disposition. Il y a tellement de choses je suis perdue, c'est pas habituel. 

Nous déjeunons sur la terrasse au soleil, en tenus de running au milieu des gens très classe et PROPRE, dans un hôtel ****  #Les Tuches au petit déjeuner à Cannes 

 

Je mange des oeufs brouillés, des pancakes et du nutella Miammmmm !!!

Après une bonne douche, j'assiste à la conférence de presse, avec l'équipe polar. De belles rencontres;  Alexis un triathlète qui à gagné le dossard sur internet, mais aussi Marion.vlt, une cycliste girly, trop cool et youtubeuse . :) 

 

 

 

Interview des athlètes favoris invités au triathlon de Cannes, Sebastien Kienle, Michelle Westerby, Charlotte Morel ..... 

 

Le Maire de la ville de Cannes présente le triathlon, avec un nouveau parcours vélo et course à pied plus sécurisant que l'an passé. Il souhaite faire de Cannes la capitale du sport. C'est la quatrième année que le triathlon de Cannes est organisé avec polar.

 Nous partons à pied pour déjeuner, il est 13h 30, au restaurant Bijou plage se situant au niveau du départ du triathlon

Un moment très agréable pour discuter, au fur et à mesure je remarque à quel point les membres de cette société sont accessibles et agréables

Nous prenons un Uber taxi commandé par Soline. 

La journée passe tellement vite et nous sommes guidés par l'équipe Polar qui s'occupe de tout. La pression est là malgré tout. J'essaie de ne pas penser à ce qui va m'arriver demain. Je discute avec d'autres personnes, pour qui le triathlon longue distance est une première ... C'est rassurant. 

RECAP' PREPARATION

Je prépare mes sacs de transition à l'hôtel. C'est une partie assez compliquée que j'appréhende, car il faut penser à tout.

Je vous conseil de visualiser chaque étape du triathlon. Je procède ainsi, je parle seule à haute voix "juste l'horreur hein??". 

Chaque triathlon a une organisation différente, sur les triathlons longue distance comme celui de Cannes où le nombre de participants est de 1200, l'organisation est millimétrée. Des sacs de transitions sont donnés avec les dossards.

 

Je commence par le sac "streetwear" je mets ma combinaison de natation, les lunettes de natation, le bonnet, une serviette, une tenue pour l'after triathlon :) , mon téléphone portable. Il faut aussi prendre une paire de tongs, et la crème anti-frottement comme celle de chez @sailfish. Cela évite les frottements entre la peau et la combinaison. 

 

Ensuite le sac "Bike" : je prends le casque, les lunettes de soleil, les chaussures de vélo (je ne les accroche pas sur le vélo), une paire de chaussettes. Il faut surtout le porte dossard avec le dossard c'est mieux encore. :)

 

Et enfin le sac de "Run" : le moins compliqué, une paire de baskets .. Je vous conseil de mettre une bouteille d'eau pour s'hydrater à la fin du parcours vélo. Le dernier ravitaillement est situé au 70 ieme  kilomètre, je préfère anticiper .. 

 

Préparation du vélo : 

Je vérifie la pression des pneus, nous avons pensez à emmener une pompe à air avec manomètre.

 

Je fixe des gels alimentaire GU, goût vanille et une barre céréales Nesquick au chocolat ,"elle mange n'importe quoi ". 

 

 

Vous voulez le lien internet pour la barre céréale Nesquick ???  #BLAGUE

 

Je mets un autocollant avec le numéro de dossard sur mon vélo au niveau de la selle, et un autre sur le devant du casque. 

Attention : pour fixer vos barres céréales sur le vélo il faut du scotch électricien, ou un sparadrap type médipore. collant mais pas trop :) 

Il est 15h 30, nous partons tester les vélos avec une sortie de 20 km le long de la croisette. Nous repérons le début du parcours vélo. Pour le moment c'est plat, mais demain ça sera différent. J'ai fait une video Gopro du testing vélo et notre journée dans les calanques de Cassis. C'est mon premier montage IMovie..... envie de m'arracher les cheveux .. 

depots des sacs de transition

Il est 17h30, j'ai préparé mes affaires avant la sortie vélo. 

Nous partons tous déposer les vélos et les sacs de transitions. Je suis surexcitée, j'ai hâte de voir de quoi je suis capable!!

Des portants en bois sont mis en place, le sac de transition natation-vélo en haut et le sac de transition vélo-course à pied en bas.

Le parc à vélos 


SAILFISH

Je passes au stand Sailfish pour récupérer la combinaison. Elle est tellement agréable à porter, c'est impressionnant la différence de qualité entre une simple combinaison et le modèle ONE. Je me sens en confiance en m'apportant Souplesse et Flottaison.

L'épaisseur du Néoprène est de 4,5 mm au niveau des cuisses et de la poitrine, les épaules sont dégagées avec seulement 1.5 mm .

Le lien internet en dessous, pour la combinaison.

Un prix assez élevé, mais il faut savoir ce qu'on veut dans la vie :p 

 

La combinaison Sailfish ONE

Il est 19h 45, nous rentrons du village exposant. La journée fut mouvementée, tout est allé très vite, avec beaucoup d'informations, et de nombreuses rencontres. Tellement d'émotions et de doutes me traversent l'esprit. J'ai peur, je ne suis pas bien. C'est ce genre de sentiment partagé entre l'excitation de la course, le doute, et l'incapacité

Je le sais, demain à 8 heures je serai dans l'eau et je vais devoir prendre sur moi, ne pas paniquer, et vider mon esprit pour pouvoir avancer.

Je manges le repas du soir, des grosses migraines, je n'ai pas faim.

J'ai envie d'être seule dans ma chambre et me blottir dans la couverture devant un film.. 

La nuit va être longue, ou justement très courte. Je n'arrive pas à dormir, je visualise le parcours et les transitions pour ne pas oublier de garder le casque dans le parc à vélo par exemple ..

Je me réveil à 3 heures, je suis en nage, je fais des cauchemars. #Complètement folle LA GONZZ 

Good Night 


Le triathlon , JOUR J

 

5h45 : Dringgggggggg c'est le réveil qui annonce la fin de tout Cha

 "allez debout" ..... ah mais tu es réveillée depuis 4 heures OKAY . 

 

 

 

Je m'habille en 10 minutes, je fais une natte avec mes cheveux: la tri fonction Z3ROD  un jean et le sweat Polar, la paire de Adidas Superstar aux pieds.

 

6h10: je part "petit-déjeuner", je suis une boule de nerf, tellement excitée, trop impatiente, trop nerveuse et l'adrénaline est déjà là. J'avales deux pancakes avec du nutella et un chocolat chaud, . Il est 6 h 25, je monte récupérer la valise et les sacs, nous devons libérer les chambres. 

6h30: Départ avec l'équipe Polar qui nous amène directement au parc à vélos. Nous mettons nos tatouages dossard sur le bras et le mollet à gauche OBLIGATOIRE pour rentrer dans le parc à vélo et participer au triathlon.

6h40: Nous entrons dans le parc à vélos, dernière vérification, Simon fixe ses chaussures au vélo, Marion est un peu plus loin dans le parc, avec les "relais". Alexis part déposer son sac de Streetwear, nous suivons. 

7h : Petite pause photo , pour le plaisir des yeux, c'est tellement beau ces paysages, ce lever de soleil qui annonce une journée riche en rebondissements. J'ai hâte de me mesurer à cette épreuve et de voir si je suis capable.

7h15 : Nous déposons les sacs après une dernière photo avec l'équipe @polar et c'est parti : combinaison, bonnet, lunettes , la crème anti-frottement au niveau du cou, des pieds et des mains 

7h30-45: Sur la plage Bijou, à coté du port. Je rentre dans l'eau pour faire 100 mètres, prendre la température de l'eau et m'échauffer. C'est horrible, déjà trop de monde, je fonce dans quelqu'un, BREF j'ai du mal à mettre la tête sous l'eau et je n'arrive pas à poser ma nage.. là j'ai peur ..

 

8h: DEPART MACHINE A LAVER,  EN VIDEO

natation

 

C'est la guerre!!

J'ai peur, je me suis placé au milieu... Je suis le mouvement, un genre de bain à remous tellement nous sommes nombreux à entrer dans l'eau. Je repense à ce qu'à dit Simon :

 "ne paniques pas"

 

 

Le départ est impressionnant.

Au bout de 100 mètres, j'arrive à mettre la tête sous l'eau et les concourants s'écartent. Je crawl, je ne réfléchis pas, je fais en sorte d'avoir toujours quelqu'un à coté et devant moi (c'est pas compliqué, on est JUSTE 1200).

 

Je passe une bouée, hop une deuxième, finalement la pression retombe, je ne me sent pas si mal dans l'eau. Je me prends quelques coups, j'ai un peu de buée dans les lunettes mais je suis pas sur le paddle de secours entrain de pleurer. Ahahah; du coup je positive et je prends confiance.

 

La sortie à l'australienne c'est étrange. Je n'ai pas l'impression d'avoir les jambes cassées ou des vertiges, mais je préfère marcher .. 

 

Deuxième boucle de 1000 mètres, toujours bien, la mer est calme ce matin, c'est une chance, il fait super beau, pas un nuage, et le courant nous pousse vers la plage. BONHEUR.

 

Je sort de l'eau, enfin au bout de 45 min, je commence à trouver le temps long. Je commence déjà à poser la combinaison, le bonnet et les lunettes, en courant vers mon sac de transition 1021. Allez je finis de poser la combinaison, hop le casque sur la tête, les lunettes vélo Oakley :) et les chaussettes. Je ne perds pas de temps, je cours pieds nus, et enfile les chaussures vélo après "clac-clac-clac-clac" c'est le bruit des cales sous les chaussures pour arriver sur la ligne de montée.

 

ZERO FAUTE pour le moment, l'arbitre est content et moi aussi ahaha 

velo

Un parcours exigeant de 95 km, avec 1500 m de dénivelé.

Une montée de 10 km au bout de 15 min déjà .. je prend mon mal en patience, après tout c'est juste la première d'une longue série, ALORS je mouline, pas le choix, petit plateau, petite vitesse, hop , j'aperçois Marion !!! "allez courage" . 

Je passe le premier ravitaillement sans m'arrêter car j'ai des barres alimentaires déjà sur mon vélo. Le parcours est splendide. Nous enchainons les montées, et les descentes, j'ouvre les yeux, j'aperçois Cannes, la mer : Le bonheur.

Je pourrai être dans un lit d'hôpital, et j'ai cette chance, d'être en vie

 

J'aperçois le Lac de Saint Cassien, un peu plus bas c'est vraiment beau... allez GO !!

La montée avant Grasse est compliquée pour moi, la route est en mauvais état avec des "nids de poule", certains réparent sur le bord de la route, "OHHH mon dieu", je veux pas réparer.

 

Puis c'est un enchainement de virages en pentes, assez complexe. Un cycliste tombe juste devant moi avant le ravitaillement du 70 ieme kilomètre. Il vient de rater son virage, sur cette portion la route n'est pas fermée à la circulation, je prends peur, je fais signe aux voitures en face de ralentir .. 

N'ayant plus de batterie sur la montre polar depuis le 43 ieme kilomètre, je n'ai aucune notion de mon allure.

Je demande à un cycliste à coté de moi, il reste environ 25 km, je ne peux plus me retenir plus, j'ai envie d'uriner. A la guerre, comme à la guerre... si vous voulez des détails les filles c'est par mail OU Facebook. 

Je suis fatiguée de rouler. Le vent se lève, les voitures sont nombreuses sur le retour vers Cannes. Les vingts derniers kilomètres sont interminables..

 

Je pose le vélo au bout de 3h 50 .

C'est affreux je cours avec une démarche étrange et lourde sur l'air de transition... je me rassures psychologiquement "c'est à cause des chaussures de vélo".. Une fois les baskets aux pieds, je m'élance sur les 16 km de course à pied. 

course a pied

#happy 

 

16km de course à pied, soit 4 boucles de 4 km sur la croisette.

 

Sur le premier tour, j'ai des difficultés à avoir une foulée efficace, je n'avance pas.

Aucun plaisir, je suis essoufflée, et j'ai envie de m'arrêter. Mais c'est impossible, si près du but, après avoir passer les épreuves les plus compliquées...

 

 

Le deuxième tour, c'est beaucoup mieux. Je trouve mon rythme, je n'ai toujours pas de batterie sur la montre..je cours aux sensations. Je croise des membres de l'équipe polar sur le parcours, on échange quelques mots, on s'encourage. 

je fais une pause au ravitaillement à la fin du troisième tour "je  bois du coca cola", c'est magique pour l'estomac hein ??

Je commence le dernier tour, j'accélère un peu, il fait super chaud, j'ai hâte de finir. 

 1h 23 de course à pied.. 

 

Je ne sais plus vraiment à quoi je penses en passant la ligne d'arrivée en 6H 08 .. A part me dire      " Ah ouais quand même, tu l'as fait"  .. je suis contente et plutôt fière de ma capacité à me dépasser à nouveau, un mois après le marathon de Barcelone. Je vais enfin pourvoir me reposer. Je suis 36 ieme femme, des étoiles plein les yeux +++.

 

Je suis envahie d'un sentiment de bien être, que seul le sport arrive à me procurer. Et je suis certaine que tous les sportifs/sportives comprennent.

 

Comme je le dis dans la présentation, ce blog est fait pour se motiver et repousser ses limites, pour prouver que l'on est capable de le faire.

Il n'y a pas de perdantes, que des choses positives, alors les filles foncez !!

 

Mot de la fin ..

Une super expérience avec des personnes exceptionnelles. Je n'oublierai pas ce Weekend à Cannes, j'ai appris beaucoup sur moi.

 

Je remercie @polar pour l'organisation, les activités, l'hôtel, les restaurants, les cadeaux. 

 

Je porterai la trifonction polar avec plaisir lors des prochaines épreuves.

 

Suite aux prochains épisodes, car même en période de repos, la course à pied, le triathlon et le fitness restent des passions. Je ne changerai rien à mon quotidien, je suis heureuse et comblée aujourd'hui, notamment grâce au sport.

 

Alors merci @Polar , le triathlon de Cannes, les organisateurs et bénévoles. 

Merci également à mes proches pour leurs soutiens pendant les entrainements et périodes de doute. Merci pour la relecture sur le blog.

 

Sportivement , coquillages et crustacés 

 

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.