Les ami(e)s, la famille, le sport, la vie

On entend souvent notre entourage (famille, amis) nous dire "tu en fais trop", tu te coupes des autres, fais attention"..

 

Ce n'est pas de la malveillance, ils nous aimes, mais ils sont dépassés par tout ça et ils ne comprennent pas. Certains amis sont parfois envieux, car l'esprit de compétition au fond on l'a tous..

Il faut les comprendre, c'est surement énervant de passer après la sortie vélo du dimanche.. Mais c'est comme ça, c'est vitale, viscérale et puissant comme envie le sport.

 


A force de devoir se justifier auprès des autres, on en vient à se remettre en questions, on en viendrait presque à changer notre emploi du temps.

 On leurs donne raison mais à l'inverse ne serait ce pas eux qui se privent parfois de belles choses?

Pourquoi nous changeons ? Pourquoi avons-nous envie de nous dépasser ? Pourquoi nos amis nous disent tout ça?

 

 Multitudes de questions .... c'est une passion, un besoin, pour se sentir exister, comme un devoir d'accomplissement.

 Selon eux, c'est un peu comme "une vie de moines, psychorigides mangeant des pâtes chaque samedi soir, veille de course, oblige!!!"

 Mais, il y a un MAIS... pendant que certains dorment encore, nous sortons vélo et baskets : c'est parti pour la séance de sport matinale, rien ne nous arrête , on est motivé et on aime ça.Des paysages magnifiques, un lever de soleil, finalement on oublie très vite l'avis de nos proches ... 

Des marathons, des amis, des voyages, des triathlons, des trails, mais il parait que les sportifs ne peuvent pas compter les uns sur les autres??

C'est des heures de partage, des Week-ends, des voyages. On ne va pas boire un verre pour parler du voisin ou se regarder dans le blanc des yeux, on partage de la sueur, des paysages, on fait les commères sur le vélo, on s'aime pendant un footing, et on rigole en apnée dans la piscine. 

Parfois on mange sushis après la salle de sport, et parfois on chill à la plage. . . 


Le Triathlon de Carcassonne

La preuve en image une fois de plus ce Week-end au Triathlon de Carcassonne.

 Manon et moi, nous nous sommes rencontrées il y a 4 ans, dans un bar , à cette époque, notre sport c'était les soirées déguisées ou pas d'ailleurs, les finales de bières pong .. on a bien changé, comme tout le monde d'ailleurs.

L' évolution fait partie de la vie. On a grandi (sauf en taille) et aujourd'hui notre motivation c'est ça, se dépasser #wonderwoman. 

2013 VS 2016


Tout cela, pour dire que peu apporte votre passion dans la vie, tant qu'elle vous fait vibrer.

L'avis des autres, il faut en tenir compte mais le plus important c'est d'écouter ses envies.

Les entrainements prennent beaucoup de temps, c'est compliqué de sortir le soir et de s'entrainer. On ne peut pas tout faire.

Chaque passion à ses inconvénients, l'important c'est de se dépasser, et d'être heureux(se).

Album photo


Pour terminer cet article, je dirais qu'il faut un peu de tout dans la vie, comme dans un repas équilibré avec une entrée, un plat et un dessert.